blanchissage


blanchissage

blanchissage [ blɑ̃ʃisaʒ ] n. m.
• 1539; de blanchir
1Action de nettoyer, de blanchir le linge. lessive. REM. Rare dans un contexte domestique. Envoyer du linge au blanchissage. Blanchissage au poids, à la pièce. Payer la note de blanchissage. Blanchissage industriel. blanchisserie. Produits utilisés dans le blanchissage : bleu, cendre, eau de Javel, potasse, soude.
2Techn. Opération de raffinage qui convertit le sucre brut en sucre blanc.

blanchissage nom masculin Action de blanchir le linge. ● blanchissage (difficultés) nom masculin Sens et emploi Ne pas confondre ces trois mots. 1. Blanchiment = action de blanchir ; son résultat. Blanchiment d'un mur, du coton. Au figuré : blanchiment d'argent sale. 2. Blanchissage = action de nettoyer, de blanchir du linge ou de rendre du sucre blanc. 3. Blanchissement = fait de blanchir. Blanchissement des cheveux. Au figuré : blanchissement d'un accusé (rare).

blanchissage
n. m.
d1./d Action de blanchir le linge; résultat de cette action. Le blanchissage d'un bleu de travail.
d2./d TECH Raffinage du sucre.
d3./d (Québec) SPORT Action de blanchir (sens I, 6) une équipe.

⇒BLANCHISSAGE, subst. masc.
A.— Action de blanchir, de nettoyer le linge; résultat de cette action. Blanchissage à la vapeur. Il part, emmenant sa mère, lui pour scier du bois, elle pour faire des blanchissages (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1875, p. 1055) :
1. L'hôtel payé, la note du blanchissage, deux ou trois petites dettes, le mois de juin se trouvait bien entamé.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 381.
P. métaph. :
2. Il n'est pas traître, quoiqu'il ait trahi, puisque nous l'avons passé au blanchissage. Il est honorable même, puisqu'il garde la croix, que nous allons t'enlever.
CLEMENCEAU, Vers la réparation, 1899, p. 224.
3. ... la seule utilité de Dieu serait de garantir l'innocence et je verrais plutôt la religion comme une grande entreprise de blanchissage, ce qu'elle a été d'ailleurs, mais brièvement (...). Depuis, le savon manque, nous avons le nez sale et nous nous mouchons mutuellement.
CAMUS, La Chute, 1956, p. 1530.
Arg. Guérison :
4. « Le major ne renvoyait les blennorragiques (...) qu'après complet blanchissage. »
A. BRUANT, Dict. fr.-arg., 1905, p. 249.
B.— TECHNOLOGIE
1. [En parlant d'une pièce métallique brute] Action de limer (d'apr. DUVAL 1959).
2. [En parlant de murs, plafonds, etc.] Application de lait de chaux ou de blanc à la colle (cf. blanchiment A).
3. [En parlant de sucre brut] Opération de raffinage ayant pour but de convertir la cassonade en sucre blanc.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1. 1539 « action de rendre blanc en couvrant d'une matière blanche » (R. ESTIENNE, Dictionarium Latinogallicum, éd. 1543, s.v. Albarium); 2. fin XVIe s. « action de rendre blanc en nettoyant (linge) » (1556-1608, Compt., A.B.-Pyr., B 143 dans GDF. Compl.).
Dér. du rad. du part. présent de blanchir; suff. -age.
STAT. — Fréq. abs. littér. :52.

blanchissage [blɑ̃ʃisaʒ] n. m.
ÉTYM. Fin XVIe; « action de blanchir une surface », 1539; de blanchir.
1 Action de nettoyer, de blanchir (I., 3.) le linge. aussi Lessive. || Envoyer du linge au blanchissage. || Payer la note de blanchissage. || Blanchissage industriel. Blanchisserie. || Blanchissage au moyen d'une machine à laver. || Opérations de blanchissage. Triage; trempage; essangeage; coulage; savonnage; bouillage; rinçage; essorage; séchage; calandrage; apprêt; repassage. || Produits utilisés dans le blanchissage (amidon, bleu, cendre, javel [eau de javel], potasse, soude).
1 (…) il y avait aux manches de la veste de Monsieur, ainsi qu'à celles de la robe de Madame, une vieille paire de manchettes cousues après l'étoffe, et que je lavais tous les Samedis au soir; point de draps, point de serviettes, et tout cela pour éviter le blanchissage.
Sade, Justine…, t. I, p. 30.
Par métaphore :
2 (…) la seule utilité de Dieu serait de garantir l'innocence et je verrais plutôt la religion comme une grande entreprise de blanchissage, ce qu'elle a été d'ailleurs, mais brièvement, pendant trois ans tout juste, et elle ne s'appelait pas religion. Depuis, le savon manque, nous avons le nez sale et nous nous mouchons mutuellement.
Camus, la Chute, p. 129.
2 Techn. Opération de raffinage qui convertit le sucre brut en sucre blanc.
3 (De blanchir, I., 4.). Techn. Limage.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • blanchissage — BLANCHISSAGE. s. m. L action de blanchir du linge et l effet de cette action. Mettre, envoyer au blanchissage. Voilà un mauvais blanchissage. Payer le blanchissage. Retirer le linge du blanchissage. Il lui en coûte tant tous les ans en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • blanchissage — Blanchissage. s. m. L action & l effet de blanchir. Il n y a rien qui use tant le linge que le blanchissage. voilà un mauvais blanchissage. payer le blanchissage. retirer le linge du blanchissage. il luy couste tant tous les ans en blanchissage …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Blanchissage — Pour les articles homonymes, voir Blanchiment. Le blanchissage est un terme de hockey sur glace et de baseball (en anglais shutout). Le terme désigne l incapacité d une équipe à inscrire un but (ou un point) à l équipe adverse. Sommaire 1 Hockey …   Wikipédia en Français

  • BLANCHISSAGE — s. m. Action de blanchir le linge, ou Le résultat de cette action. Mettre, envoyer du linge au blanchissage. Voilà un mauvais blanchissage. Payer le blanchissage. Retirer le linge du blanchissage. Il lui en coûte tant tous les ans pour le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BLANCHISSAGE — n. m. Action de blanchir ou Résultat de cette action. Il se dit spécialement du Nettoyage du linge. Mettre, envoyer du linge au blanchissage. Voilà un mauvais blanchissage. Payer le blanchissage. Retirer le linge du blanchissage. Il lui en coûte… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • blanchissage — Le blanchissage, ou crespissure d une massonnerie, Albarium, siue opus albarium. Blanchissage de linge, Linteorum dealbatio …   Thresor de la langue françoyse

  • blanchissage — (blan chi sa j ) s. m. 1°   Action de nettoyer le linge. Tout mon linge est au blanchissage. 2°   Action de raffiner le sucre. ÉTYMOLOGIE    Blanchir …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • blanchissage — nf. => Lessive …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Blanchissage (baseball) — Le droitier Roy Halladay est le meneur pour les blanchissages parmi les lanceurs en activité dans les majeures. Au baseball, un blanchissage, aussi appelé jeu blanc (en anglais shutout), est une statistique qui réfère à un match lancé entièrement …   Wikipédia en Français

  • Lin Tinggui — Blanchissage des Luohan, par Lin Tinggui, 1178 Lin Tinggui (chinois traditionnel : 林庭珪 ;  pinyin : Lín Tíngguì (?) ; Wade  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.